Les 5 outils indispensables pour votre studio à domicile

Certains diront qu'il n'y a qu'une seule chose dont vous avez besoin pour monter votre propre studio d'enregistrement à domicile : un ordinateur. On vous le dit tout de suite : cela ne suffira pas, mais c'est un bon début.

Si vous voulez produire autre chose que de la musique avec un son de mauvaise qualité, vous allez aussi devoir investir dans un peu d'équipement pour faire de la production musicale. Il n'est pas nécessaire de dépenser des mille et des cents pour acquérir du matériel convenable, mais vous devez tout de même disposer d'un petit budget. L'important, ce n'est pas de dépenser beaucoup, mais de dépenser intelligemment.

Voici pour vous une liste des 5 outils qui nous semblent être les indispensables de tout bon studio d'enregistrement à domicile. C'est parti !


1. Un bon ordinateur

Ce qui est génial, c'est que de nos jours, même des ordinateurs milieu de gamme sortis dans les 5 dernières années sont largement capables de trouver une place dans un studio d'enregistrement. Comme vous allez devoir travailler avec une multitude d'effets et de pistes audio en même temps, produire de la musique peut se révéler très gourmand en termes de capacité de traitement, donc plus votre ordinateur est rapide et performant, mieux c'est.

2. Un logiciel d'enregistrement

Il existe plusieurs noms pour désigner ces outils. Certains les appellent « séquenceurs musicaux », d'autres leur préfèrent le nom de logiciel « DAW », mais quel que soit le nom que vous leur donnez, au bout du compte cela se ramène à la même chose.

Votre DAW (ou « Digital Audio Workstation ») (ou tout simplement « studio d'enregistrement à domicile ») (bref.) vous permet d'enregistrer, de mixer et de monter vos pistes, d'ajouter des plug-ins et des effets, et bien plus encore afin de créer vos morceaux.

(Quelques exemples de logiciels bien sympas : Ableton, FL Studio, ou encore ProTools)

Bien qu'il existe plusieurs programmes dans le genre, et qu'il peut être difficile de faire son choix, gardez à l'esprit que la plupart des logiciels les plus connus sont de bonne qualité et offrent un excellent rapport qualité-prix. Tout ce que vous avez à faire, c'est de vous constituer votre propre budget, d'acheter le programme qui convient le mieux, et d'apprendre à vous en servir.

3. Une interface audio

Oui, il est possible d'utiliser la carte son interne de votre ordinateur pour enregistrer de l'audio. Mais (MAIS !) elle ne conviendra pas vraiment pour votre home studio. Vous allez avoir besoin d'une interface audio pour enregistrer voix, guitares, claviers ou tout autre instrument que vous avez l'intention d'intégrer dans vos morceaux.

Comme pour les logiciels d'enregistrement, il existe une grande variété d'interfaces audio. Ce qui est bien avec ces interfaces, c'est que la plupart d'entre elles est compatible avec la plupart des logiciels d'enregistrement, qu'ils soient de la même marque ou pas. Beaucoup sont fournies avec un panel impressionnant de fonctionnalités, mais ne commettez pas l'erreur de penser que plus signifie forcément mieux. Tout ce dont vous aurez sûrement besoin, surtout au début, c'est d'une interface audio USB disposant de 2 canaux d'entrée et de sortie. Vous devez aussi vous assurez qu'elle dispose d'au moins 1 ou 2 entrées de pré-amplis micro fonctionnant avec une alimentation fantôme, d'au moins 1 ou 2 entrées pour guitares et claviers, des entrés permettant de connecter des instruments en midi, de sorties stéréo et d'une sortie casque.

4. Un micro qui tient la route

Bien que vous sachiez sans doute déjà qu'un microphone est un élément crucial pour tout studio d'enregistrement, vous n'avez peut-être pas tout à fait conscience de l'importance que votre choix de micro peut avoir sur le résultat final. Au début, un seul micro devrait convenir, peu importe l'instrument que vous jouez. Si vous désirez enregistrer de la guitare acoustique et du chant, il est toujours préférable de les enregistrer séparément, et vous pouvez utiliser le même micro pour cela.

Cependant, vous devez connaître la différence entre les deux différents types de microphone disponibles sur le marché : dynamique et condensateur.
Les micros dynamiques sont directionnels, et sont donc surtout utilisés lors de performances live car ils captent les sons vers lesquels ils sont pointés et pas grand chose d'autre.
Les micros condensateurs, en revanche, ont recours à un autre type de technologie consistant en l'utilisation d'un courant électrique pour capter les sons, et nécessitent donc l'alimentation fantôme évoquée plus tôt dans l'article. Ils sont reconnus pour produire un son clair, riche et détaillé, c'est donc le type de micro que vous devriez acheter pour votre studio à domicile !

5. Des casques et/ou des moniteurs de studio de bonne qualité

La dernière chose que même le plus simple des studios d'enregistrement se doit d'avoir, c'est un moyen d'écouter ce que vous avez enregistré. Les moniteurs de studio sont votre meilleure option, car ils reproduisent les sons de manière très précise. Il n'est cependant pas nécessaire de prendre le plus cher. (De toute façon, vous n'auriez sans doute même pas la place de les installer.)

Si vous manquez de place, un casque de studio de bonne qualité acheté à un prix raisonnable fera l'affaire. Même si beaucoup désapprouvent l'utilisation de casques pour le mixage, et même si ce n'est pas l'idéal, cela reste une option.



(source : www.producerspot.com)



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Notre actualité Facebook

Nos derniers tweets

A propos de Mercinity Mag

Mercinity Mag, c'est le magazine en ligne qui vous guide efficacement dans votre parcours d'artiste !

Nous partageons des conseil et astuces d'experts pour booster votre carrière, et dénichons pour vous les meilleures opportunités musicales du moment. Enfin, découvrez des artistes de tous horizons, qui vous dévoilent leur univers et leur parcours - pour que l'inspiration monte ici bas !

En savoir + sur Mercinity